Célèbre la Nuit du Pouvoir et de la Destinée

art/adab/ihsan qor'an/coran ramadan vivre en harmonie avec le divin May 01, 2021

 

Nous savons selon une narration prophétique que la Nuit du Pouvoir et de la Destinée (Laylat ul-Qadr) est une nuit cachée au sein des dix dernières nuits du mois de Ramadan. 

Cela n’est pas étonnant que cette nuit soit cachée, qu’il faille la chercher, fournir un effort, car les Bienfaits et les Cadeaux Divins sont toujours cachés, bien que manifestes. Le Prophète (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et notre connexion à lui) lui-même était manifeste, et pourtant, il est resté caché pour ceux qui n’ont pas pu bénéficier de sa présence, et même encore aujourd’hui, il est caché pour ceux qui ne le reconnaissent pas comme Messager et Bien-aimé….

Durant cette nuit, nous devons prendre conscience que tout vient de Dieu, et que rien ne dépend de nous ou de nos actions. Dieu nous invite à nous préparer pour cette nuit, et à l’accueillir de la plus belle des manières. 

 

 

Il n'est jamais trop tard

Dieu nous dit dans la Sourate 97 de Sa Sainte Ecriture : 

 

“Nous l’avons fait descendre lors de la Nuit du Pouvoir, de la Force spirituelle et de la Destinée. 

Qui connaît vraiment la réalité de cette Nuit ? 

C’est une nuit qui est meilleure que mille mois. 

Durant cette nuit, les Anges et le Saint-Esprit descendent sur terre, par la Volonté et la Permission de leur Seigneur, 

Cette nuit est paix, car ces êtres propagent la paix sur terre jusqu’au lever de la nouvelle journée”

 

Une nuit qui est meilleure que mille mois, cela a du sens, cela veut dire quelque chose. Cela signifie qu’il n’est jamais trop tard. Que si tu penses avoir raté cent opportunités jusqu’à présent, tu peux toujours te rattraper en cette nuit-là. Les chances ne sont jamais épuisées, les portes ne sont jamais fermées…

 

Foncé, Porte, Poignée De Porte, Léger

 

Dieu nous explique que les Anges descendent en cette nuit, eux qui sont nos frères, ces Messagers de la Paix venant d’un endroit de paix d’où nous venons nous aussi, et où nous avons goûté à la Proximité, ces êtres qui nous ressemblent spirituellement mais qui, eux, remplissent leur devoir de manière ininterrompue, viennent sur terre pour partager et propager cette Paix céleste. 

Cette Nuit-là, le ciel vient toucher la terre, dans une rencontre anniversaire de ce moment où la Parole Divine est descendue des cieux vers le Prophète Mohammed. La rencontre entre le ciel et la terre, c’est là la définition même de la notion de “baraka” en arabe, et qui a pour effet dans la vie matérielle un effet multiplicateur du bien, des bienfaits et des bénédictions, une forte énergie positive. 

Un enseignement prophétique nous apprend que le nombre des Anges qui descendent en cette nuit dépasse le nombre de grains de sable… Rends-toi compte ! Un nombre incalculable de frères viennent te visiter ! Des frères qui t’aiment car tu es le fils de notre Père Adam (que Dieu continue de nourrir son être et notre connexion à lui), lui qui était leur Bien-aimé et devant qui ils se sont prosternés. Ils ont célébré sa création, et depuis, ils célèbrent sa nation... 

 

Sable, Modèle, Vagues, Dunes

 

Adam leur a appris les Noms de Dieu “al-Ghafour” (Celui qui recouvre les fautes de Ses Serviteurs du Manteau de Sa Grâce et de Son Pardon) et “at-Tawwab” (Celui qui accepte et facilite leur retour vers Lui), des Noms qu’ils ignoraient jusqu’alors. En effet, n'ayant pas été dotés du logiciel interne du libre-arbitre, logiciel qui n’a été donné qu’aux jinns et aux humains, l’intelligence angélique ne connaît que l’obéissance en toute beauté, et n’a donc jamais rien à se faire pardonner. 

Subjugués par la Grâce Divine dont ils sont depuis les témoins, émerveillés par ce Pardon d’un Seigneur Aimant et Clément qu’ils ont vu à l'œuvre depuis le début de l’histoire de l’humanité, et ce malgré les pires transgressions humaines, ils passent depuis lors leur temps à chercher le pardon pour tous ceux qui accueillent Dieu dans leur vie, L’invoquant avec ces Noms dont eux n’ont pourtant aucunement besoin. Qu’ils soient en prosternation, en inclinaison, debout ou même qu'ils soient les porteurs du Cosmos tout entier, ils prient pour toi et moi, continuellement…

 

 

Célébrer et se réjouir

Dieu dit : 

 

“Ô vous, les hommes qui avez tendance à basculer dans l’inconscience ! Une exhortation vous est venue de votre Seigneur, une guérison des cœurs, une guidance et une preuve d’Amour inconditionnel pour ceux qui choisissent de s’ouvrir à Dieu et à Ses Enseignements en toute perméabilité.

Dis: "Tout ceci n’est que Pure Grâce venant de Dieu et de Son Amour pour nous, voilà de quoi les hommes devraient se réjouir ! Cela est bien mieux que tout ce qu'ils amassent”. (Sourate 10, Versets 57-58)

 

Se réjouir est donc, nous le voyons, une prescription du Qor'an, une injonction que Dieu nous donne. Réjouissez-vous donc du fait que vous avez un Seigneur qui vous éduque et qui prend soin de vous, un Seigneur qui vous aime, qui vous chérit et vous nourrit, qui vous couvre d’Amour et de Grâce, et qui vous a fait descendre Son Livre Sacré, cette guidance, cette guérison pour les cœurs. Tout le mois de Ramadan et cette Nuit en particulier n’est qu’une célébration de la Parole Sacrée, durant laquelle Il nous faut célébrer et chanter le Nom et les louanges de notre Merveilleux Créateur, mais aussi célébrer Sa Sainte Parole...

Aussi, si les Anges descendent, il nous faut célébrer cette présence parmi nous. Alors reçois-les comme il se doit. Sois un hôte de qualité pour ces frères qui viennent te rendre visite. Prends une douche, parfume-toi, fais brûler de l’encens… car oui, il s’agit d’une habitude du Prophète. Non, cela n’est pas emprunté aux hindous ou à qui que ce soit, cela vient de la tradition de Mohammed en tout premier lieu. Et aussi, allume des bougies. Là encore, c’est une tradition qui nous a été empruntée, mais nous n’avons pas à la délaisser pour autant. 

 

 

Une nuit de paix

Célèbre ces visiteurs si spéciaux. Sois calme et silencieux. Même si tu as un problème avec ta femme ou avec tes enfants, s’il te plaît, n'élève pas la voix. Pas ce soir. Souris, et prends une attitude paisible, une attitude de “salam”, car c’est la troisième chose que Dieu évoque dans le Chapitre consacré à cette nuit : elle est meilleure que mille mois, les Anges descendent, et elle apporte la paix. Elle incarne elle-même la paix. Tu veux recevoir la paix ? Alors sois paisible en toi-même. Tu veux être paisible en toi-même ? Alors, sois porteur de paix, et diffuse-la autour de toi ! Salue tes frères et sœurs de la plus belle des salutations de paix en disant “as-salam aleikum” : que la Paix de Dieu vous nourrisse et vous accompagne. 

 

 

Si il y a une sœur ou un frère à qui tu n’as pas envie de souhaiter la paix spontanément, alors je t'en prie, prends ton téléphone et appelle-le, ou appelle-la. Cette sœur ou ce frère avec qui tu as été en froid le reste de l’année, offre-lui ta paix, passe-lui le “salam”. Et si tu peux aller à sa rencontre physique, c’est encore mieux. Honore tous tes liens par de la bonté et de l’amour. Et nourris des gens, ne serait-ce qu’une seule personne, ne serait-ce qu’une demi-datte en partage. Car c’est la Voie que notre Prophète nous a enseigné lorsqu’il est entré à Médine : répandre la paix (passer le salam), partager la nourriture…. Et prier la nuit, alors que les autres sont endormis. 

Alors suis ton Bien-aimé et prie la nuit. Célèbre cette grâce qui t’a été donnée de pouvoir vivre des moments d’intimité avec ton Seigneur, et de pouvoir accueillir avec conscience les Anges dans ta demeure. Sois comme tes invités de Lumière, dirige vers les autres tes prières : prie pour la guidance et le retour vers Dieu de tous tes frères et sœurs en humanité. 

 

 

 


 

Pour aller plus loin, visionner notre vidéo sur la Nuit du Pouvoir et de la Destinée 

 

 

Restez connectés à nos publications !