Choisis la Version Divine

développement de conscience vivre en harmonie avec le divin Jul 02, 2021
Il n'y a pas de guérison sans éveil, pas de guérison sans conscience. La guérison vient lorsque l’on s’éveille à la vie pour laquelle Dieu nous a créés, et c’est la seule forme de guérison qui existe en réalité, que ce soit sur les plans physique, psychologique, spirituel, émotionnel ou social. Guérir, c’est accepter de vivre pour de vrai la vie pour laquelle Dieu nous a créés.
 
Chaque jour, et encore plus le jour de vendredi, nous nous rappelons mutuellement qu’il faut être conscient de Dieu (taqwa), ce qui signifie être conscient du but pour lequel Il nous a créés, être conscient du but de nos vies, et aussi par conséquent être conscient de la mort qui viendra inéluctablement. D’ailleurs, selon une narration, le Prophète (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et notre connexion à lui) a annoncé que le Jour de la Résurrection sera un jour de vendredi. Ainsi, notre assemblée hebdomadaire ici sur terre est un rappel de la Grande Assemblée qui se tiendra ce jour-là.
Et lorsque l’on parle d’assemblée, il ne faut pas croire que l’objectif est juste de rassembler ou d’amasser un certain nombre de personnes. Non, il s’agit plutôt d’une invitation à réfléchir et méditer sur l’histoire que l’on se raconte, à la version des faits de notre existence (narrative) à laquelle on s’accroche en faisant référence au Jour des Comptes, Jour où l’on viendra confronter notre version des faits à la Version Divine de notre vie.
 
Le jour de Vendredi est donc une opportunité pour nous de corriger notre version de notre propre histoire (narrative) et de se préparer pour se présenter devant Dieu en toute honnêteté. Une chance de pouvoir faire ce travail d’introspection et se poser les bonnes questions : “suis-je vraiment honnête envers moi-même ? Est-ce que l’histoire que je me raconte à moi-même et que je raconte aussi aux autres tiendra devant Dieu le Jour des Vérités ? Ou bien, est-ce une version tronquée, dont j’aurais honte le Jour de la Résurrection, ce jour où je ne pourrais plus me repentir de mes mensonges et prendre le chemin du retour vers Dieu ?”
Le Jour de la Résurrection sera le Jour du Récit Divin, le jour de la Victoire de Dieu, le jour où seule la Version de l’histoire Divine subsistera. Toutes les autres fausses versions des faits, tous les mensonges, tous les discours de victimisation et de plainte abusive seront balayés ce jour, qui est le Jour de la Vérité.
 
Nous ferions donc mieux de saisir ces opportunités qui se présentent à nous chaque semaine et de vivre ces moments pleinement plutôt que de les subir, d'y survivre sans rien en retirer. Car malheureusement, la majorité des gens survivent et ne vivent pas leur vie, jour après l'autre. C'est un très mauvais choix de se contenter de survivre et de ne pas vivre chaque journée, chaque prière, chaque vendredi.
 
Quand vas-tu te décider à vivre vraiment ? N'attends pas qu'il soit trop tard ! Saisis chaque opportunité de vivre ta vie à fond, de vivre intensément chaque jour et chaque nuit. Dieu nous a créés pour vivre pleinement, complètement, totalement, et non pas pour survivre. Et il n’y a pas de vie loin du Vivant, pas de vie déconnectée de Celui qui est Vie, Source de vie. Sans Lui, tout cela n’est que survie.
 
Le bon choix serait de vivre chaque moment, chaque prière, chaque nuit, chaque vendredi comme une opportunité, car c'est ce que c’est concrètement en réalité. Ce sont des opportunités pour nous de nous rappeler le Jour du Jugement, le Jour des Vérités, et de corriger l’histoire que l’on se raconte à nous-mêmes. Avant qu’il ne soit trop tard.
 
_________________________________
 
Enseignement extrait et traduit d’un sermon du vendredi donné en anglais à Ottawa.
 
Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !