Je puise ma force de mon Seigneur

connaître dieu pour mieux l'aimer vivre en harmonie avec le divin May 04, 2021

En cherchant à accomplir toutes les belles actions que vous êtes encouragés à faire au cours de ces 10 jours bénis de Dhul Hijja, il peut vous arriver de ressentir à certains moments que vous manquez d’énergie, de force ou de capacité pour répondre aux merveilleuses attentes que vous vous étiez fixés.

Vous vouliez jeûner ou réciter plus de Qor’an, et finalement, vous pouvez à peine sortir de votre lit ou vous finissez la journée épuisé de vous être occupé de votre famille.
Ce sont des choses qui arrivent.

Rappelez-vous ces mots puissants et récitez-les :
"La hawla wa la quwwata illa biLlah"» : il n’y a de pouvoir pour faire le bien et de force pour repousser le mal, que par la puissance et la force de Dieu Tout-Puissant.

On rencontre cette formule de manière récurrente dans les invocations du matin de l’Apôtre de Dieu (que la lumière de Dieu continue à nourrir son être et notre connexion avec lui) et dans de nombreuses invocations qu’il récitait en quittant la maison ou en allant à la mosquée. On la trouve également dans les prières de ses ancêtres, les prophètes qui l’ont précédé dans le temps. Ces mots signifient : je m’appuie sur Dieu pour puiser ma force.

Il est si important de réciter une telle affirmation au début de toute nouvelle journée, ou en sortant de chez soi pour arriver à destination. Quelle humilité réside dans le fait de reconnaître dès le tout premier pas, que prendre le chemin ne garantit pas d’arriver à destination, et que pour ce faire, nous avons besoin d’une force que nous pouvons puiser qu’en Dieu.

 

"En tant qu’êtres humains, nous ne tirons pas notre force de nous-mêmes, de nos connaissances, d’une routine sportive, de nos réserves d’énergie, de la nourriture que nous mangeons, des vitamines que nous prenons, des pensées ou idées que nous avons... mais de Dieu et Dieu Seul."

 

Telle était la mentalité et le point de vue des gens des temps qui nous ont précédés, une mentalité que leur avaient enseigné les prophètes : nous n’avons aucune force, notre seule force est celle que nous tirons de Dieu. Chaque fois qu’ils sortaient, ils faisaient appel à la force de Dieu pour les aider dans cette action, dans cette journée, dans ce voyage, et toute cette vie bien vécue.

Ils ne se faisaient aucune illusion : ils savaient et étaient en paix avec la réalité que, en tant qu’êtres humains, nous ne tirons pas notre force de nous-mêmes, de nos connaissances, d’une routine sportive, de nos réserves d’énergie, de la nourriture que nous mangeons, des vitamines que nous prenons, des pensées ou idées que nous avons... mais de Dieu et Dieu Seul.

 

"Nous avons un Seigneur à invoquer pour toute la force dont nous avons besoin pour continuer. Et Il répondra. Il répondra."

 

Cela signifie que lorsque nous nous trouvons vidé, épuisé, cela ne devrait pas nous effrayer, comme c’est le cas pour beaucoup d’entre nous. Nous sommes souvent en colère et énervés lorsque nous n’avons pas l’énergie pour faire les bonnes actions que nous avions souhaitées faire… mais un tel état devrait servir à nous rappeler que nous avons un Seigneur à invoquer pour toute la force dont nous avons besoin pour continuer. Et Il répondra. Il répondra.

Dites "la hawla wa la quwwata illa biLlah" » et puisez dans Sa force. Elle coulera en vous et vous permettra de faire ce que vous devez faire.

Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !