L'objectif de la religion est de nous faire grandir

connaître dieu pour mieux l'aimer croissance cultiver l'art de la compagnie se développer en tant qu'être humain Apr 24, 2021

La croissance est un enjeu majeur qui ne doit pas être ôté du domaine de la religion alors que tout le reste vous invite à croître.

Si nous nions que le but de la religion est de nous faire grandir, nous nous retrouverons à grandir et évoluer dans tous les autres domaines, sauf celui de la religion : nous finirons par grandir physiquement, financièrement, intellectuellement ainsi que professionnellement, tout en demeurant des enfants dans notre relation avec Dieu.
Nous devons prendre conscience de cela.

Le domaine dans lequel nous avons le PLUS besoin de grandir est la religion. La religion n’est là que pour nous faire grandir sous le regard du Seigneur (notre Rabb).

Pourquoi auriez-vous besoin d'un Rabb si vous n'avez pas besoin de grandir ? Car le mot Rabb signifie Celui qui vous fait croître, qui vous renforce et vous aide à grandir (comme un parent élève son enfant). Notre Rabb est donc là pour nous aider à grandir spirituellement, et pas seulement matériellement !

 

"Le mot "Rabb" signifie : Celui qui vous fait croître, qui vous renforce et vous aide à grandir."


Aussi, si vous ne ressentez pas le besoin de grandir, vous ne chercherez certainement pas un professeur qui vous aide à grandir (Murabbi). Ou bien, même si vous en avez un, vous n'aurez aucune idée de comment vous lier à cette personne et vous vous offenserez à chaque fois que cette dernière vous invitera à évoluer ! Vous insisterez en n’en démordant pas, à chaque fois que vous serez invité à changer votre manière de voir les choses.

Vous insisterez sur le fait que votre stagnation est tout à fait légitime et justifiée. Vous ne voudrez pas changer vos sentiments de colère envers votre famille, vos amis, votre communauté, car vos sentiments sont la seule chose que vous considérez comme réelle. Vous ne ferez jamais preuve de flexibilité en vue de résoudre vos problèmes, vous serez autosatisfait à l'idée que vous allez très bien et que ce sont les autres qui sont dans le faux et dans l’erreur.

 


FEMMES VS HOMMES

Dans la société d'aujourd'hui, nous constatons une certaine croissance chez les femmes et presque PAS de croissance chez les hommes. Les femmes sont obligées de devenir matures car lorsqu'elles ont des enfants, elles n'ont d'autre choix que de grandir et d'assumer leurs responsabilités, même si leurs parents et cette société ne leur ont pas appris à grandir. Dieu leur accorde cette opportunité en vertu de leur passage vers la maternité.

En revanche, nous faisons face à une épidémie d'hommes qui refusent de grandir. Même lorsqu'ils ont des enfants, nous constatons qu'ils se dérobent à leurs responsabilités et fuient leurs devoirs. Et nous nous retrouvons donc avec une génération d'hommes qui sont en réalité des bébés, mais qui ont pourtant toutes les apparences d'un "adulte". Quelle tragédie pour notre communauté.

 


COMMENT COMMENCER À CROÎTRE DE NOUVEAU (MÊME SI VOUS ÊTES UN ADULTE)

Pensez à la graine, qui est le meilleur symbole de la croissance. Savez-vous quand est-ce qu’elle commence à grandir ? Seulement une fois que sa coquille se fend. Et c'est un signe pour vous. Vous aussi, vous ne grandirez jamais si vous conservez une coquille dure tout autour de vous, si vous restez replié sur vous-même, isolé dans votre bulle et centré sur votre petite personne. Si la seule chose qui vous importe, c'est vous-même. Certaines personnes sont comme ça, même dans leur propre famille nucléaire - parce qu'elles voient leur conjoint comme leur propriété, une bonne distraction ou un conseiller gratuit, et qu’elles considèrent leurs enfants comme des extensions d'eux-mêmes.

 

"Vous ne grandirez jamais si vous conservez une coquille dure tout autour de vous, si vous restez replié sur vous-même, isolé dans votre bulle et centré sur votre petite personne. Si la seule chose qui vous importe, c'est vous-même."



Si vous êtes comme ça, vous ne grandirez jamais car les facteurs qui donnent vie (les conseils d'un murabbi ainsi que l’attention et le souci pour ceux qui ne sont pas vos proches) ne pourront jamais vous atteindre afin de vous faire renaître à vous-même.

 


LA QUESTION EST

Qu'allez-vous faire pour fendre votre coquille ? Que faites-vous pour vous assurer que vos enfants, la prochaine génération, fendent leur propre coquille et compatissent à la souffrance des autres, voient leurs besoins et acceptent d'être éduqué ? 

Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !