Le départ d'un Homme de Dieu

hommage marcher dans les pas des maîtres de la conscience vivre en harmonie avec le divin Aug 22, 2021

Louanges à Dieu, Seigneur et Maître des Mondes, et que Dieu continue de nourrir de Son Amour et de Ses Bénédictions l’être, la lumière et la paix de notre Maître Mohammed et de sa Noble Famille.

Nous appartenons à Dieu et à Lui nous retournerons, nous venons de Lui et Il est notre Destination de retour. Je m’en remets entièrement à Dieu en pleine confiance et dans un total lâcher-prise pour ne prendre prise qu’en Lui, car il n’y a de force agissante et de puissance protectrice qu’en Dieu, Lui qui est plus Grand et plus Élevé que toute chose créée par Sa Main. 

C'est avec une grande tristesse que nous avons appris la nouvelle du décès de Sidi Shaykh Moulay Hachem Al-Balghithi, qui est retourné auprès de son Créateur. 

 

Première rencontre en Décembre 2017. Je me souviens m'être dit : tu ne peux pas rivaliser en humilité avec un homme comme lui. Plus tu essaies de te rendre humble, plus tu voies en lui une vraie humilité.

Notre chagrin et notre tristesse viennent de notre souci pour le bien de notre communauté qui a tragiquement connu la mort et la réduction au silence de nombre des gens de connaissance et des justes artisans de la Paix au cours de ces dernières années, car comme le Prophète (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et notre connexion à lui) nous l’a enseigné, Dieu n'enlève pas la connaissance sacrée à un peuple en l’arrachant de leurs cœurs mais plutôt par la mort ou la réduction au silence de ses savants.

 

Au maqam de mon ancêtre Shaykh Mohammed Al-Hadi Ben Aissa dit Shaykh Al-Kamil

 Mohammed ben Aissa ou al-Hadi ben Aissa (également surnommé Shaykh al-Kamil en arabe : الشيخ الكامل محمد بن عيسى‎ ; 1467-1526) était un Homme de Dieu marocain et fondateur de la tariqa Issawiya. Il est considéré comme le Saint patron de la ville de Meknès.

 

Il est également rapporté par l'imam Ja'far al-Sadiq (que Dieu le couvre de Sa Paix et nous connecte à lui) : “Si un savant meurt, il laissera un vide dans l'Islam que rien ne comblera jusqu'au Jour de la Résurrection”.

 

La mort de celui qui a vécu sa vie en totale confiance en Dieu et à la recherche de Sa Face est son plus beau cadeau. Il trouve en elle tout ce qu'il désire et recherche car rencontrer son Bien-aimé, son Seigneur qui est Le Plus Généreux et Le Plus Glorifié est sa gloire et son élévation. Un bonheur qui ne s'accompagne jamais de malheurs.

 

Un sourire authentique et un caractère prophétique. Deuxième réunion le 30 décembre 2018.

 

Je remercie Dieu de m’avoir permis de passer du temps en compagnie de ce maître noble et béni à deux brèves occasions en décembre 2017 et en décembre 2018. Ce furent de vrais moments de Brise Divine, portés par Sa Grâce. Béni est le serviteur qui pose son regard sur les guides de l'humanité, qui s'assoit en leur compagnie, même si ce n'est qu'une seule fois dans sa vie.

Lors de ces deux réunions, le Soleil des vertus de Mohammed a brillé d’une clarté manifeste dans son caractère, à tel point qu’il a incarné pour moi un véritable exemple vivant de cette description prophétique : “les plus aimés d'entre vous à mes yeux sont ceux qui ont le meilleur caractère, ceux qui se montrent accessibles et indulgents (envers les autres), et qui se montrent amicaux et sont aimés des autres”. Et en effet, tout ce que j’ai vu de ce noble homme était sa grande générosité, sa véritable humilité et sa belle personnalité.

 

Moments de prières au maqam du Shaykh Al-Kamil

 

A ces deux occasions, il nous a conseillé de nous consacrer aux exercices de développement de connexion au Prophète (salawat) de manière abondante. Et nous avons été témoins de son grand penchant pour cette pratique, ce qui m'a rappelé une narration rapportée par al-Bayhaqi dans Shu'ab al-Iman selon lequel le Messager de Dieu (que Dieu continuent de nourrir son être, sa lumière et note connexion à lui et à sa famille bénie) a dit : "Le plus proche d'entre vous au Jour de la Résurrection est celui qui pratique le nombre le plus élevé d’exercices de développement de connexion à moi dans cette vie mondaine”.

 

Marche commune vers la Zaouia et le maqam de Shaykh Mohammed ibn al-Habib

 

Un autre signe vient témoigner de la proximité de cet Homme de Dieu avec le Messager de Dieu (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et notre connexion à lui). Dans al-Sunan al-Kubra d'al-Bayhaqi, il est rapporté : “Travaillez abondamment au développement de connexion avec moi le jour de vendredi, car ce travail de développement de connexion m’est présenté chaque vendredi, et celui qui aura le plus développé cette connexion est celui qui est le plus proche de moi”.

Il se trouve que Dieu, le Très-Haut et Glorifié, a rappelé à Lui cette âme pure et rassurée dans une nuit de vendredi, une nuit bénie et lumineuse, et Il a permis que l'enterrement de Son Ami ait lieu un jour de vendredi, jour rempli de bénédictions.

Mon Doux Seigneur, couvre du manteau de Ton Amour et de Ton Pardon le défunt de notre communauté, notre Shaykh, notre enseignant et Maître Hachem, et accepte-le dans Ta Grâce Infinie et Généreuse et accorde-lui une descendance faite d’héritiers dans la communauté de son grand-père. Mon Doux Seigneur, Dieu de mon cœur, bénis son fils et successeur, Moulay Abd al-Kabir, d’une grâce immense et perpétuelle pleine de bienfaits pour les autres. 

Et toute louange et gratitude reviennent à Dieu.

 

Visite du maqam de Shaykh Mohammed ibn al-Habib

 


 

Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !