Les célébrations du Mawlid : forger une culture saine

bâtir une conscience collective et une culture saine mawlid prophète mohammed se développer en tant qu'être humain Oct 13, 2021

 

Le Mawlid est célébré pour plusieurs raisons. Comme nous l’avons déjà expliqué, l’une de ces raisons consiste, sur un plan individuel, à nous apprendre à nous oublier nous-mêmes pour faire place au Prophète (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et nous connecte à lui) et à sa lumière dans nos cœurs.

Sur un plan collectif, ces festivités nous permettent de réaliser à quel point tout le projet prophétique nous dépasse. Ce que nous créons et exprimons aujourd’hui, ce n’est pas simplement pour notre cheminement à nous. C’est pour celui de tous nos enfants. Ce n’est pas juste pour notre génération, c’est pour les générations futures. Parce que Mohammed (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et notre connexion à lui) et la Voie de Dieu nous dépassent.

Le Prophète nous a été envoyé pour que nous puissions cultiver une personnalité saine, cette personnalité qui sera enfin apte à répondre à l’Appel de son Seigneur et aux besoins de son contexte et de ses contemporains. 

Or, force est de constater que c’est cette personnalité saine qui nous fait défaut aujourd’hui. Certes, notre religion est celle qui compte le nombre de “pratiquants” le plus élevé au monde. Nombre d’entre nous assistent très régulièrement aux prêches du vendredi, à des conférences, des séminaires, etc. Mais malgré tout cela, nous restons la communauté qui souffre le plus sur le plan de l’éthique et de la morale, et beaucoup de musulmans sont malheureusement connus pour présenter des troubles de la personnalité. Nous manquons de l’équilibre le plus basique, alors comment pourrions-nous prétendre à la sainteté ? 

Il nous faut devenir sains avant de chercher à être saints. 

 

CE QUI MANQUE : LA CULTURE

Cette personnalité saine ne parvient pas à émerger car elle aurait besoin, pour se construire, de s’ancrer dans une culture islamique saine. Une culture qui serait en harmonie avec le contexte actuel. Une culture qui ferait battre les cœurs de nos enfants. Une culture dans laquelle les hommes de Dieu sont respectés, les femmes et les aînés sont honorés, les enfants sont aimés et choyés. Une culture saine, une culture mohammadienne au sein de laquelle on apprend par l’expérience ce qu’aucun cours théorique ne nous enseignera jamais. 

 

"Nous devons enfin donner à nos enfants et à nos voisins l’opportunité de nous voir comme des musulmans joyeux, des musulmans heureux, des musulmans qui célèbrent Mohammed, qui célèbrent la beauté et l’amour, des gens vivants et généreux qui aiment et qui partagent."

 

Pourquoi les discours de moralisation et d’encouragement vers le bien sont entendus largement mais ne prennent pas vie au sein de la communauté des croyants ? Parce qu’il n’y a plus de base, il n’y a plus de culture solide pour maintenir et aider cette transmission. La culture est le terreau de la personnalité. Or, de nos jours, il n’y a plus de terre fertile. 

Ainsi, ces festivités de Mawlid qui se multiplient autour de nous par la Grâce Divine, forment un bon point de départ pour forger cette culture. C’est une des raisons majeures pour lesquelles nous nous réunissons, nous partageons des moments de chant et de joie. Nous devons enfin donner à nos enfants et à nos voisins l’opportunité de nous voir comme des musulmans joyeux, des musulmans heureux, des musulmans qui célèbrent Mohammed, qui célèbrent la beauté et l’amour, des gens vivants et généreux qui aiment et qui partagent.

 

IL EST TEMPS

Partager avec nos contemporains implique de nous adresser à eux dans la langue qu’ils comprennent. Il est temps pour nous de proposer des poèmes d’amour au Bien-aimé et des chants en français. La plupart des musulmans occidentaux ne comprennent pas l’arabe, alors ne leur faisons pas chanter exclusivement des paroles qui ne leur parlent pas et qui les empêchent de s’engager émotionnellement et de vivre pleinement le moment. 

Ce que nous souhaitons et qui devient désormais nécessaire, c’est que se révèlent des poètes, des musiciens et des artistes francophones qui écriront des paroles et des mélodies vivantes et authentiques, afin de faire vibrer les cœurs et les esprits ! Ces artistes qui proposeront des créations qui viendront étoffer la culture, la faire grandir et prospérer pour les générations à venir tout comme ont su le faire de manière magistrale nos ancêtres spirituels. 



Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !