Les musulmans dénigrent-ils juifs et chrétiens 17 fois par jour ? - Commentaire de la sourate de l'Ouverture (al-Fatiha)

comprendre les enjeux de notre époque développement de conscience nourrir sa relation avec dieu et apprendre à lui parler prières/méditations qor'an/coran se développer en tant qu'être humain May 01, 2021

Question : Est-il vrai que les musulmans dénigrent les chrétiens et les juifs dix-sept fois par jour lorsqu’ils prient ?

Voici notre réponse :

 

QU'EST-CE QUE LES MUSULMANS RECITENT DIX-SEPT FOIS PAR JOUR ?

Les musulmans récitent dix-sept fois par jour la Prière de l’Ouverture : le tout premier chapitre de la Sainte Écriture, le Qor'an, composé de sept versets.

Cette prière commence par la louange, la reconnaissance et la recherche d’enracinement en Dieu.

En son milieu, elle affirme la totale dépendance et la dévotion complète de l'être humain envers Dieu.

Puis elle atteint son apogée avec la demande à Dieu de nous guider sur Son chemin droit et de nous garder parmi ceux qui sont connectés à Lui : ce cercle éternel de conscience composé de toutes les âmes éveillées, les Bien-aimés de Dieu, témoins de Sa Grâce Infinie, qui apprécient et vivent pleinement Ses Cadeaux.

Enfin, cette prière se clôture avec une requête adressée à Dieu pour qu’Il nous protège du danger de devenir comme ceux qui sortent de ce cercle de conscience et qui rompent leur connexion après l'avoir reçue.

 

MEDITATION DU SENS DE LA PRIERE DE L'OUVERTURE 

Nous vous proposons cette méditation de la signification de cette sourate : 


Je m’approche de la porte de Dieu
En Son nom, Le plus Proche des Proches
Créateur des liens d’amour et Celui qui les maintient le plus

Mes louanges et mon dévouement s’orientent vers Dieu,
L'Éducateur et Nourrisseur des âmes et des consciences,
L’Unique Seigneur, Plus proche de moi que moi-même, Celui à qui j’appartiens et de qui je viens vraiment,
Source de ma vie et Origine de mon identité,
Je chante le nom de mon Seigneur

Roi de mon cœur, Propriétaire de mon âme, Juge de mes intentions, de l’authenticité de mes interactions et de la sincérité de mon engagement avec Lui

Mon Dieu et Nourrisseur de mon âme
Me voici, à Ta cour, honoré de cet entretien intime que Tu m’offres
Je me tiens devant Ta Majesté, je Te supplie en mon nom et au nom de toute la création,
Faisant écho à la voix éternelle de tous les êtres conscients, ceux qui sont venus avant moi,
Ceux qui vivent avec moi et ceux qui viendront après moi, je dis :
C’est vers Toi que nous cheminons, en Toi que nous puisons notre force et trouvons assistance et soutien,
Tu es La Lumière qui éclaire le chemin et qui donne la détermination. Tu es à la fois la Fin et le Moyen

Inspire-nous et guide-nous sur Ton chemin droit et Ta bonne voie
La voie du bonheur éternel empruntée par Tes Bien-Aimés,
Ceux qui sont éveillés et qui témoignent de Ta Grâce abondante, qui apprécient et vivent pleinement Tes cadeaux

Je cherche refuge auprès de Ta Grâce Infinie et de Ta lumière Éternelle,
Mon Seigneur et Éducateur de mon âme,
D’être parmi ceux qui se sont aveuglés à Ta beauté et à Ta Bienveillance,
Qui restent sourds à Ton appel d’Amour, et qui subissent Tes faveurs en les rejetant, les sous-estimant ou en les prenant pour acquises

Je cherche refuge auprès de Ta Grâce Infinie et Ta Lumière Éternelle,
Mon Seigneur et Éducateur de mon âme
D’être parmi ceux dont la résistance leur fait vivre les dons divins comme une privation
Pour qui les bénédictions deviennent des malédictions,
Et les opportunités de guidance et de rapprochement, la cause-même de leur égarement.

Je frappe à Ta porte mon Seigneur
Je suis à Ton seuil
Ne me laisse pas me détourner, Retiens-moi !
Que cette porte ne devienne jamais un obstacle
Ouvre mon être à Toi
Et ouvre la Voie pour moi !

Amen

 


EN QUOI CELA CONCERNERAIT-T-IL LES JUIFS ET LES CHRÉTIENS ? 

Dans sa version originale arabe, les chrétiens et les juifs ne sont mentionnés nulle part dans la Prière de l'Ouverture. Il est impossible de trouver quoi que ce soit à leur sujet que ce soit dans sa récitation ou dans ses traductions, quelle que soit la langue utilisée.

Cependant, il est vrai que les Écritures Sacrées font référence aux chrétiens et aux juifs à de multiples reprises parce qu’ils sont les ancêtres spirituels du peuple auquel le Qor'an s'adresse. En effet, ce sont eux qui ont reçu les Prophètes et les Révélations de Dieu en des temps antérieurs. Ainsi, lorsque nous demandons :

"Inspire-nous et guide-nous dans Ton chemin droit et Ta bonne voie
La voie du bonheur éternel empruntée par Tes Bien-aimés,
Ceux qui sont éveillés et témoignent de Ta Grâce abondante, qui apprécient et vivent pleinement Tes Cadeaux"

Ici, nous demandons à Dieu de nous permettre de marcher sur les pas de nos ancêtres spirituels bien-guidés. Nous cherchons à prendre exemple sur tous les Prophètes qui nous ont précédés et sur les peuples qui les ont suivis, en d’autres termes : des gens parmi les chrétiens, parmi les juifs ainsi que parmi d’autres peuples de l'Histoire de l’humanité, y compris des musulmans qui ont vécu avant notre temps.

Dans le verset 69 de la 4ème sourate du Qor'an, Dieu décrit ces gens bénis ainsi que ceux qui auront le privilège d’être à leurs côtés :

"Et quiconque obéit et se laisse diriger par Dieu et le Messager aura la chance de vivre la compagnie des Prophètes, les témoins de Sa Grâce abondante, et les gens qui ont choisi le Bien dans toute affaire. Et quelle resplendissante compagnie que celle-ci !"

Et lorsque nous cherchons refuge :
"D’être parmi ceux qui sont aveuglés à Ta Beauté et à Ta Bienveillance,
Qui restent sourds à Ton appel d’Amour, et qui subissent Tes Faveurs en les rejetant, les sous-estimant ou en les prenant pour acquises"
et
"D’être parmi ceux dont la résistance leur fait vivre les dons divins comme une privation
Pour qui les bénédictions deviennent des malédictions,
Et les opportunités de guidance et de rapprochement deviennent la cause même de leur égarement."

Nous nous référons là à nouveau aux peuples qui nous ont précédés, parmi lesquels se trouvent des chrétiens, des juifs ainsi que les peuples d'autres nations, y compris les musulmans qui ont précédé notre époque.

 

LEÇONS POUR LE CHEMINEMENT

Certains commentateurs du Qor'an s’accordent à dire qu’historiquement, divers groupes issus des enfants d’Israël ont incarné la réalité de ceux qui prennent pour acquis les cadeaux divins. On entend par là ceux qui ont été bénis par la faveur de la Grâce de Dieu mais qui ont tout de même défié Sa Voie. Ces commentateurs ne visaient en aucun cas le peuple juif dans sa totalité.

Il faut ajouter que selon certains commentateurs du Qor'an, plusieurs exemples de ceux qui ont choisi l'égarement plutôt que la guidance après avoir l’avoir reçue sont dépeints par certains groupes de chrétiens qui, au lieu de suivre le droit chemin servi par Jésus-Christ ont commencé à inventer des théories et à se quereller au sujet de l'Essence-même de Dieu. Ce faisant, plutôt que de marcher sur le Chemin de Dieu en célébrant Son Amour et Sa Générosité, ils ont fini par causer leur propre confusion à cause de leurs spéculations.

Ces mêmes commentateurs ont aussi mentionné de nombreux groupes de musulmans à travers les siècles depuis l'époque de la Révélation du Qor'an, toujours pour illustrer ces phénomènes d’égarement et de détournement de Dieu.

Mais alors, comment est-ce que les deux derniers versets de la Prière de l’Ouverture ont fini par être associés aux juifs et aux chrétiens ? Existe-t-il des musulmans qui pensent réellement aux juifs et aux chrétiens quand ils récitent ces versets ?

Certains groupes de musulmans se sont approprié les commentaires des cas historiques de chrétiens et de juifs mentionnés précédemment pour extrapoler cette exégèse en une croyance générale qui leur est propre. Malheureusement, leur interprétation s'est généralisée au cours de l'Histoire récente. Cette compréhension constitue un réel problème auquel les savants doivent répondre, et c'est la raison pour laquelle nous rédigeons cet article. 

C'est bien là le propre de la politique identitaire musulmane moderne : défigurer une prière censée nous transformer profondément en une occasion de rester figés et de se complaire dans l’autosatisfaction et l’arrogance. Les musulmans feraient mieux d’éviter de diriger leur attention sur les chrétiens et les juifs lorsqu'ils récitent les lignes finales de cette prière alors que ces dernières sont justement en train de nous mettre en garde contre le fait de nous détourner de Dieu.

 

"C'est bien là le propre de la politique identitaire musulmane moderne : défigurer une prière censée nous transformer profondément en une occasion de rester figés et de se complaire dans l’autosatisfaction et l’arrogance."

 

Rien au monde ne devrait nous distraire de l’opportunité d’expérimenter sur un plan purement personnel cette prière profondément intime. En réalité, il s'agit fondamentalement d'une prière qui vise notre propre état, et nullement d'un commentaire sur celui des autres.

Cette prière, ainsi que son dénouement à propos de ceux qui transforment les cadeaux de Dieu en prétexte d'éloignement, est un puissant avertissement lancé à notre propre ego afin de nous rappeler de faire preuve de prudence et de nous accrocher à Sa guidance et à la gratitude. Elle nous invite à avoir conscience que nos egos ainsi que les forces obscures de Satan et de cette vie terrestre pourraient facilement influencer nos décisions si nous ne restons pas conscients et vigilants,  voilà la lutte noble, le fait de combattre sur le bon terrain (jihad) qui fait partie du cheminement spirituel. Bien loin de l’idée d’une lutte militaire, il s’agit en réalité de la résistance de notre âme contre notre propre tendance à tout prendre pour acquis et à nous détacher de Dieu.

 

"Il s'agit fondamentalement d'une prière qui vise notre propre état, et nullement d'un commentaire sur celui des autres."

 

 

DE QUOI EST CONSTITUE LE QOR'AN

Le Texte Sacré Islamique doit être approché comme un guide pour toute personne désireuse de se développer spirituellement. En tant que tel, il regorge d'illustrations et d’exemples de ce qui doit être entrepris pour pouvoir espérer vivre l’illumination spirituelle. Afin de nous enseigner l’attitude à avoir en tant que croyant, Dieu utilise des paraboles et des exemples concrets issus de l’histoire. Il nous invite à étudier certains peuples du passé, les choix qu’ils ont fait et les conséquences de ces choix.

D’une part, les paraboles font appel à l'imagination du lecteur et l’ouvrent à de nouveaux modèles de pensée. D’autre part, les exemples des peuples passés pointent l’importance et la gravité de l’affaire dont il est question et les conséquences concrètes de la façon dont nous choisissons d’interagir avec le monde.

Les paraboles, tout comme les récits de nos prédécesseurs, sont censés devenir le prisme par lequel le lecteur regarde sa propre vie et par lequel il peut distinguer le bien du mal. Ils nous sont racontés afin que nous saisissions les options qui se présentent à nous dans ce voyage qu’est la vie. Deux choix opposés se présentent inlassablement à l’être humain : celui de celui de faire le bien, de chercher Dieu et de se diriger vers l’essentiel dans sa vie contre celui de se contenter de ce qui est moindre, éphémère et qui relève de ce bas-monde.

Lorsque la Sainte Ecriture nous rapporte des situations qui se sont réellement produites, ce n’est pas dans le but de critiquer ou d’humilier les peuples en question. Il s’agit en réalité de mettre en exergue certaines situations et prises de position de nos ancêtres afin que le lecteur s’approprie ces histoires et soit averti des conséquences qui découlent de ces choix.

Ainsi, Dieu offre au lecteur l’accès à une vision claire du sens subtil des choses pour l’instruire sur la façon dont il doit prendre ses décisions quotidiennes. Dieu ne nous avertit pas seulement de l’éventail de possibilités dans l’avenir, mais Il nous sensibilise à tous les événements qui se déroulent aussi bien avant, que pendant et après les décisions que nous pouvons prendre, à l’instar de nos prédécesseurs.

Il est nécessaire d’apprendre des erreurs de nos ancêtres pour nous épargner de devenir nous-mêmes des contre-exemples de ce qui doit être fait et de l’attitude à avoir pour marcher dans le chemin qui mène à Dieu.

 

COMMENT COMPRENDRE LA MENTION DES JUIFS ET DES CHRETIENS DANS LES ECRITURES DIVINES ?

Les exemples réels mentionnés par Dieu concernent différents peuples de l'histoire humaine qui ont reçu la guidance, et de la façon dont ils l’ont accueillie et intégrée dans leur vie. Des groupes de juifs et de chrétiens figurent parmi ces exemples, non seulement parce qu'ils sont les principaux peuples à avoir reçu les Prophètes, mais aussi parce qu'ils étaient présents au moment où le Qor'an lui-même a été révélé et ont constitué les sociétés des premiers bénéficiaires du message coranique. Ils étaient donc des figures importantes dans le paysage spirituel dans lequel le Qor'an a été révélé.

Dieu invite ceux qui reçoivent cette nouvelle Révélation, le Qor'an, à se montrer prudents et à se protéger des mauvais choix tels que de la prendre pour acquise, de développer un sentiment d’orgueil à son égard, ou de la rejeter elle ainsi que le Prophète qui est venu l’enseigner, comme l’ont fait certains des groupes qui les ont précédés avec leurs propres Prophètes.

En tant que texte centré sur l'engagement de la conscience spirituelle du lecteur, les exemples donnés dans le Qor'an ont un but bien plus grand que celui de blâmer tel ou tel groupe. Le but est plutôt d'offrir des récits authentiques d'expériences vécues qui illustrent comment les états spirituels de certains individus ont impacté la vie d'autres êtres humains comme nous.

 

CONCLUSION

Le Qor'an est un texte d'orientation et de guidance vers l'art du développement spirituel à la fois personnel et communautaire. Ce n’est pas un texte historique qui se référerait à certains peuples afin de les juger ou de mentionner leurs erreurs comme leur étant spécifiques. Son seul but est de s'adresser à la boussole intérieure du lecteur engagé, de renforcer sa conviction de suivre ce chemin de croissance personnelle et de nourrir sa capacité à prendre les bonnes décisions dans les moments critiques de sa vie.

La Prière de l'Ouverture de ce Texte consiste, comme son nom l’indique, à atteindre un état d'ouverture, de perméabilité, de flexibilité qui est le prérequis pour toute bonne décision. Par elle, nous demandons à Dieu de nous ouvrir les portes de Sa guidance.

Cette prière et sa référence à ceux qui transforment les dons de Dieu en cause d'éloignement constituent, dix-sept fois par jour, un puissant rappel de notre besoin de rechercher à tout moment l'aide, le soutien et l'assistance de Dieu. Les références à nos prédécesseurs et à la façon dont ils ont cheminé dans leur vie nous rappellent notre passé humain universel, non pas pour que nous cherchions à condamner les autres, mais pour nous convaincre nous-mêmes de la bonne voie à suivre dans notre vie.

Méditer sur ces enseignements conduit à la conscience de la réalité et du sens de cette vie. Cette conscience est à son tour ce qui motive nos prières de demande de guidance. Lorsque ces prières sont exaucées, il nous est alors accordé de vivre la compagnie spirituelle resplendissante des Prophètes, des Saints et des Gens de Bien. Il ne s'agit pas d'un titre auquel nous prétendons en raison de notre appartenance à une nation ou à un groupe ethnique, c'est une invitation à laquelle tous les êtres humains sont conviés.

Puissions-nous choisir de lire le Qor'an comme un instrument d’éveil des consciences. Puissions-nous dévouer et investir notre conscience dans la recherche sincère de la guidance. Puissions-nous enfin être guidés et orientés vers les bons choix.

_________________________________________

Enseignement donné en anglais, à l'Institut Rhoda à Ottawa, lors du mois de Ramadan en Avril 2019 par Sh. Hamdi Ben Aissa et Shehnaz Karim.

_______________________________________________

 

 

Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !