Que le jour de l'an soit le jour de l'élan

sagesse se développer en tant qu'être humain à la recherche du bonheur émotionnel/coeur Jan 01, 2022

 

Je vous souhaite à toutes et à tous une bonne année 2022. 

 

Je profite de cette occasion pour vous parler d’un symbole que j’utilise dans ma vie comme dans mes publications sur cette page et sur mon blog, et que j’affectionne tout particulièrement : le symbole du cœur pointant vers le haut. Beaucoup m’ont demandé ce que cela voulait dire…

Le symbole qui a été créé pour désigner le cœur est bien connu, il a une pointe vers le bas. Ce cœur ainsi orienté ressemble à une montgolfière. Or, la montgolfière a besoin de chaleur en permanence pour pouvoir voler dans les airs… Et encore, elle ne vole pas vraiment, elle flotte en quelque sorte. Elle est passive, sujette aux caprices du vent, et peut facilement finir déchirée ou accrochée dans un arbre. Et si la source de chaleur s’épuise, alors c’est la chute libre.

 

 

Mais si on tourne cette pointe vers le haut, vers le ciel, elle va alors faire le travail d’une flèche. Et si on lui donne une source de chaleur en plus, de la même intensité que celle que l’on a donnée à la montgolfière, alors cette chaleur va servir d’arc à cette flèche, et le cœur va alors être propulsé vers les cieux, comme une fusée. Et rien ne pourra l’arrêter. 

 

 

 

Cette chaleur est celle que nous donne notre Seigneur dans les moments de connexion et de développement de conscience, mais aussi mais aussi celle que l'on trouve dans les rencontres et les enseignements que nous recevons. Il s’agit d’une flamme vive et pure, un feu de joie qui a le potentiel d’embraser le cœur pour toujours, mais dont il nous faut faire bon usage. 

 

Il y a un choix à faire entre investir cette précieuse chaleur ou la consommer pour un instant.

Si ton cœur est pointé vers le bas, autrement dit pointé vers toi-même, vers tes petites idées, ton bien-être ou ton ressenti du moment, alors tu vas vivre cette expérience comme une montgolfière : certes, tu vas commencer à prendre ton envol, et tu vas te gonfler de satisfaction (et peut-être même d’orgueil, que Dieu nous protège), tu seras fier comme l’est la montgolfière lorsqu’elle s’envole dans les airs… mais pour un court laps de temps seulement, avant de finir percé par les griffes d’un oiseau ou accroché à un arbre ou à un obstacle quelconque… Et d’une si courte durée de vie, il n’y a en vérité pas de quoi être fier. 

 

 

Alors que si ton cœur est pointé avec la précision et la détermination d’une flèche vers le haut, vers l’extérieur de toi-même, pointé vers le haut, vers le Très-Haut, alors cette chaleur va lui servir de propulseur et le rendra capable de traverser le ciel sans craindre aucun obstacle, pour vivre une ascension permanente et continue vers sa Cible. 

 

Lancement De Fusée, Nuit, Trajectoire

 

Comment être sûr que mon cœur est tourné vers le haut, vers le Très-Haut, et non pointé vers le bas, vers ma petite personne et mon ego ?

C’est très simple à mesurer : la seule expression, le seul signe qui montre que mon cœur est en ascension, que mon cœur est vraiment dirigé le Très-Haut, tourné vers Lui, c’est lorsque je trouve en moi du souci pour elle et lui, du souci pour autrui. Lorsque je parviens à sortir de ma bulle, de mon petit monde rabougri, de mon petit projet personnel pour entrer dans le Grand Projet, celui de Dieu et de Son Bien-aimé Mohammed (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et notre connexion à lui), lui qui est le père de cette grande famille qu’est l’humanité. 

 

Car en réalité, il est impossible de s’ouvrir à l’autre et de communiquer avec lui si mon cœur est pointé vers le bas, dirigé vers moi-même. Car je vais alors tout lire et interpréter par rapport à moi-même, incapable de sortir de moi et d’aller la rencontre de l’autre. Même si je reçois beaucoup de chaleur, beaucoup d’amour, ça n’aura pour effet que de me gonfler de fierté, de me faire balancer dans les airs, pour un instant, jusqu’à ce qu’une roche m’écorche ou qu’un arbre m’accroche... 

 

Alors en ce début d’année, je t’invite à cette introspection.

Comment veux-tu effectuer ton voyage vers Dieu ? Si tu veux y aller tout doucement, comme une montgolfière, alors oui, tu peux garder ton cœur pointé vers le bas. Mais si tu veux voyager vers Dieu à la manière d’une fusée, alors ton cœur doit pointer vers le haut. Pointe ton cœur vers Lui, en orientant ton souci vers lui, l’humain dans le besoin, juste à côté de toi. Commence petit, comme avec humilité et simplicité. Et vois comment Dieu va faire de toi un soldat, un Instrument de Sa Paix… 

 

 

Et là, les âmes qui portent ce même souci pour autrui vont se reconnaître entre elles. Réunies avec leurs cœurs pointant vers le haut, elles prendront la forme d’une fleur aux pétales ouvertes et généreuses dans une véritable floraison des cœurs, une floraison en chœur. Alors que les cœurs pointant vers eux-mêmes ne vont faire que se tourner le dos, il sera impossible pour eux de former quelque chose de beau. 

 

 

Que ce jour de l’an soit celui de l’élan, car c'est toujours le premier moment qui détermine et construit la suite des choses. Que ce jour de l'an soit donc le jour de l’élan vers Lui, qui n'est autre que l’élan vers elle et lui, l’élan vers autrui, vers tout ce qui peut apporter ne serait-ce qu’un peu de bien à cette humanité en grande souffrance aujourd'hui. Que nos cœurs soient pointés vers le haut, vers le très-Haut, propulsés par la chaleur du souci mohammadien, le souci pour toute l’humanité, et pour toute la création. 

 

Amine

 

Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !