Célébrations de l'Aïd en Iran

bâtir une conscience collective et une culture saine comprendre les enjeux de notre époque foi et joie May 09, 2022

Je partage avec vous ces vidéos (une ici, une autre ici) qui m’ont été transmises par un frère bien-aimé à l’occasion de la fête de l'Aïd al-Fitr. Ces célébrations ont lieu en Iran, et sont une magnifique illustration de cette notion que je défends corps et âme et que j’appelle de mes vœux pour nous et nos enfants, celle de la culture saine. 

 

 

On voit ici comment la beauté de la culture, de manière très simple et organique, mais aussi bien organisée et dans une harmonie parfaite, a permis de perpétuer cette recommandation prophétique qui est de faire du jour de l’Aïd une grande et belle fête ! Elle joue pleinement et magnifiquement son rôle de cadre propice aux innovations saines et à la créativité humaine et a transformé ce jour de l’Aïd en festival où tout le monde est impliqué : femmes, hommes, jeunes et aînés unis dans ces chants, dans cette célébration de la Grandeur de Dieu et les prières pour notre Bien-aimé Prophète (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière, la force de son âme, son héritage spirituel ainsi que notre connexion à lui). Même le décor du village est mis au service de cette célébration !

On ne peut qu’imaginer l’énergie qui se dégage d’une telle fête ! Comme elle doit être bénéfique pour tous, empêchant l’isolement social, le désespoir ou le découragement… Des choses qui n’existent pas dans les sociétés organiques. Même celui qui se sent faible ne peut que se voir porté et emporté par ces chants, cette joie dans la foi, cette foi dans la joie…

C’est ce genre de célébrations que j’ai vues à Mayotte, ou à Tarim au Yémen, et c’est ce genre de célébrations que j’espère voir naître partout dans nos communautés, dans la langue que nous pratiquons, quelle qu’elle soit. Français, anglais, arabe… Toute langue humaine ne peut qu’être belle, parfaite, grande, grandiose, sublime car, qui l’a créée selon vous ? Dieu nous dit dans la sourate 55 de la Parole Sacrée que c’est Lui, “ar-Rahmane”, le Dieu Créateur de l’amour, Lui qui est Proche de sa Création, qui a créé “al-bayane”, cette capacité de communiquer et d'expliciter les choses… 

 

 

 

Ainsi, toute langue humaine qui permet de communiquer et surtout de communiquer des sentiments et des réalités intérieures, est un “bayane”, un moyen de communication… Si on peut dire je t’aime dans une langue, alors elle est grande, car l’amour est si grand… Et la langue occupe une telle place intrinsèque dans chaque culture humaine, qu’on ne peut que l’utiliser, la faire vibrer, la mettre au service de l’esprit, comme des Rumi ou des Yunus Emre ont pu le faire dans leur langue respective…

 

Mes chers frères et sœurs, voilà vers quoi s’orientent mes prières pour nous tous, et notamment pour toutes nos communautés en occident. Que Dieu nous permette de créer nos chants de fête, nos chants d’amour, nos célébrations, notre culture saine. A nous de travailler et de nous investir dans ce sens, dans le travail de développement d’une vraie conscience collective qui jouera le rôle de refuge et de filet protecteur pour tous, pour nos aînés, nos enfants et les générations à venir. 

 

Amine !

 

 


 

Pour aller plus loin, je vous propose de lire l’article “L’importance de la culture humaine dans la préservation du mode de vie prophétique.  

 

Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !