"Le jeûne est pour Moi"

connaître dieu pour mieux l'aimer ramadan vivre en harmonie avec le divin Apr 25, 2021

 

Notre Bien-aimé, le Prophète Mohammed (que Dieu continue de nourrir son être, sa lumière et notre connexion à lui) a dit que Dieu dit : "toute l’action du fils d’Adam est pour lui, sauf le jeûne qui est à Moi” ou on peut traduire par “pour Moi”. Dans une autre narration, il est que toutes actions de l’être humain sont pour lui, et qu’il verra pour ces dernières sa récompense multipliée entre 7 et 700 fois, à l’exception du jeûne : "le jeûne est pour Moi et c’est Moi qui suis la Récompense”.

 

QUEL SENS DONNER À CETTE NARRATION

Qu’est-ce que Dieu veut nous signifier lorsqu'Il nous dit que le jeûne est à Lui ou pour Lui, ou que c’est Lui la récompense ?

Dans cette phrase, “Je suis la récompense du jeûne”, c’est comme si Dieu nous disait : “la récompense, c’est le fait de pouvoir développer un lien fort, spécial et direct avec Moi”. 

Pour illustrer cette manière de parler, nous pouvons la comparer avec les relations que nous pouvons avoir avec nos proches. Par exemple, si un de nos proches n’a pas pu nous offrir un cadeau d’anniversaire, en général, on lui répond : “je n’ai pas besoin de cadeau, mon cadeau, c’est toi !”. Et par là, on veut dire que c’est la présence de cette personne ce jour-là et dans nos vies de manière générale qui est notre cadeau. Le plus important, c’est la relation en elle-même.

Il en va de même avec Dieu. Il nous dit que c'est Lui la récompense, c'est Lui le cadeau : c'est notre lien, notre relation avec Lui qui va être renforcée et nourrie par la pratique du jeûne. 

 


POURQUOI LE JEÛNE EN PARTICULIER 

Bien entendu, en vérité, toutes les actions sont pour Dieu. Et toutes les actions sont pour l’être humain aussi, dans le sens où elles visent toutes à lui permettre de développer une connexion avec Dieu et donc à le réconcilier avec sa vraie identité, celle de l’être spirituel en lui. 

 

"Le jeûne, c’est l’effacement en Dieu. C'est un développement de lien avec Dieu, un cheminement vers Lui. C’est observatoire où l’on peut observer la Grandeur de Dieu, non pas seulement autour de nous, mais aussi en nous-même."

 

Cependant, Dieu, à travers cette annonce, veut que l’on développe avec Lui à travers le jeûne un lien particulier, un lien encore plus fort que le lien que l’on développe à travers les autres actions. Car le jeûne, c’est l’effacement en Dieu. C'est un développement de lien avec Dieu, un cheminement vers Lui. C’est observatoire où l’on peut observer la Grandeur de Dieu, non pas seulement autour de nous, mais aussi en nous-même. 

 


SE RAPPROCHER OU VENIR ?

Il existe une autre narration bien célèbre et célébrée qui pourra nous aider à comprendre la précédente dans laquelle Dieu dit : “Celui qui se rapproche de Moi d’un empan, Je Me rapprocherai de Lui d’une coudée et celui qui se rapproche de Moi d’une coudée, je me rapproche de lui de dix coudées (...) Et celui qui vient à Moi, en marchant, Je viendrai à lui en courant…”

On voit ici qu'une différence est faite entre “se rapprocher” et “venir”. On pourrait croire à une redondance, mais non. Il y a vraiment une différence entre ces deux notions.

“Celui qui se rapproche de Moi, Je me rapprocherai de lui” signifie : "Celui qui essaye de se rapprocher de Moi à travers une action, Je multiplierai l’effet et l’énergie de cette action qu’il a faite et donc, Je le rapprocherai de Moi dix fois plus que que ce que son effort seul lui aurait permis de le faire". 

Voilà la façon dont on peut le comprendre. Et quelle différence faire du coup entre se rapprocher et venir ? 

Celui qui se rapproche, peut prendre des moments de repos, s’arrêter en chemin, et même prendre son temps. Par exemple, une personne qui veut rendre visite à son ami va prendre la route tranquillement, prévoir un itinéraire avec des pauses et des étapes dans son voyage. Il va rouler à une allure modérée, et accepter de se rapprocher pas à pas. 

 

"Le jeûne fait partie de ces actions qui entrent dans la catégorie de "venir à Dieu", de vraiment se donner à Dieu. Pas de Lui donner quelque chose, mais vraiment de se donner et s'adonner à Lui, entièrement, et avec une grande hâte."  

 

La même personne qui voudrait visiter sa bien-aimée qu’il n’a pas vue depuis longtemps ou qu’il sait être très malade, n’aura pas la même attitude. Il va s'élancer sur la route et rouler aussi vite que possible, sans pause ni repos. Il va tout faire pour y aller d'une traite, le plus vite possible car il sait que le temps presse. Il n'a pas de temps à perdre.. 

Voilà donc la différence entre "se rapprocher" et "venir à" : celui qui est dans une approche de “se rapprocher de Dieu” prend son temps. Il peut se permettre de s’arrêter, de faire des pauses dans son cheminement. Et à lui, Dieu dit qu’Il va multiplier son effort par dix au moins. 

Alors que celui qui est dans une approche de “venir à Dieu” n’est pas dans le même état d’esprit. Il est prêt à tout donner sans restriction, à s'adonner, sans calcul ni prévision… et à lui, Dieu dit qu'Il viendra à lui en courant : avec encore plus de hâte que ce dernier n’en a montré.  

On peut comprendre de toutes ces narrations que le jeûne fait partie de ces actions qui entrent dans la catégorie de "venir à Dieu", de vraiment se donner à Dieu. Pas de Lui donner quelque chose, mais vraiment de se donner et s'adonner à Lui, entièrement, et avec une grande hâte.  



L'ENGAGEMENT ÉMOTIONNEL 

Bien sûr, ici, on ne parle pas de l’essence de Dieu. On sait bien, sur le plan rationnel, que Dieu n’a pas de corps, qu’il est au-delà de toute conception que l’on peut se faire de Lui. Pourtant Dieu nous envoie ce message-là, celui de Lui venant en courant… Car en réalité, Dieu ne décrit pas une action physique, il décrit un élan relationnel qu’Il nous offre afin de  nous inviter à nous engager toujours plus intensément au niveau émotionnel. Car l'émotionnel est bien la porte du spirituel. 

Ce sont des mots qui s’inscrivent dans la science de l’amour, la science de l’intelligence et de la perméabilité des cœurs (imane). Et le jeûne entre dans cette catégorie. Quelle opportunité nous est donc offerte de vivre un mois entier dans cette dynamique, ce processus de venir à notre Créateur, de nous offrir entièrement...

Que Dieu nous permette de nous donner et de nous adonner tout entièrement à Lui ! 

 

Vous aussi, devenez un acteur de cette réconciliation intégrale et un investisseur de ce projet par vos prières et vos dons à l'Institut Ha-Mim.
Soutenir l'Institut Ha-Mim

Restez connectés à nos publications !